Etablir une situation intermédiaire consiste à réaliser en cours d’exercice un arrêté comptable c’est-à-dire un bilan et un compte de résultat. Nos équipes mettent en œuvre les mêmes diligences que dans le cadre de la réalisation des comptes annuels. Une fois le projet des comptes intermédiaires finalisé celui-ci est systématiquement supervisé par un de nos experts-comptables.

Ces comptes intermédiaires font ensuite l’objet d’un rendez-vous de présentation. Au cours de celui-ci nous :

  • faisons un point des opérations réalisées sur la période concernée ;
  • comparons ce dernier avec le budget prévisionnel établi afin d’identifier les écarts budgétaires. Par exemple, nous vous vous sensibilisons sur les dépenses éventuellement trop importantes sur la première partie de l’exercice ;
  • en cas de résultat bénéficiaire nous envisageons des pistes afin de limiter la pression fiscale et sociale ;
  • si des difficultés d’exploitation apparaissent vous en êtes informés en temps quasi réel. Ainsi vous pouvez agir au plus tôt pour redresser votre exploitation via des actions correctrices.

Cet entretien est un moment d’échange où nos experts-comptables sont à votre écoute et au plus près de vous pour vous assister dans le cadre du pilotage de votre entreprise, vous sensibiliser sur les forces et faiblesses de l’exercice en cours et bien évidemment pour répondre à vos questions.

L’établissement d’une situation est plébiscitée ce jour par près de 70% de notre clientèle.

Effici’up préconise la réalisation d’un arrêté intermédiaire à 6 mois éventuellement complété par la réalisation d’un point flash à 9 mois. Le point flash s’entend par la réalisation d’un autre arrêté comptable avec des diligences un peu moins étendues afin de surveiller certains indicateurs de votre choix et avoir une approche du résultat.